2 juillet 2016 Rachel Saddedine

KINTSUKUROI 23:23 le premier EP de Bouche Pute

Alors, on y est.

On a enfin accouché de la première partie de Kintsukuroi, notre premier enfant, avec près de 2 ans de gestation, et qu’on a prénommé 23:23.

23h23 fait près de 21 minutes, il a 6 titres, 4 compositions et deux reprises, un seul titre en Anglais.

 

« KINTSUKUROI, en Japonais, c’est l’art de réparer les objets cassés, avec de l’or, pour leur donner une valeur supplémentaire.
KINTSUKUROI, c’est dire que chaque blessure, chaque déception, chaque bagarre avec ses sentiments, chaque décision, dont nous sortons victorieux, donne davantage de valeur à notre âme.

KINTSUKUROI a été une promesse non-tenue, et c’est la leçon qu’on est jamais mieux servi que par soi-même.

KINTSUKUROI c’est oublier l’échec pour donner toutes ses lettres de noblesse à l’expérience.

KINTSUKUROI c’est accepter ses fêlures, les regarder avec douceur, caresser ses cicatrices, et admirer son parcours.

KINTSUKUROI, c’est le nom choisi par Bouche Pute, pour cette première partie d’un double album.

23:23  c’est la première partie de Kintsukuroi.

23:23, c’est Bouche Pute qui chaque fois qu’elle regarde l’heure pendant ses rencards foireux, se dit qu’il serait temps de rentrer. »

 

 

Bouche Pute est le premier projet sur lequel j’ai mis autant de moi, dans toutes les sauces, parmi tout les projets que j’ai eu ces quasi 27 dernières années, il combine ma passion pour les mots, le son, les histoires, l’esthétique Pop. Ecrire, chanter, photographier son projet, c’est une introspection sinueuse qui fait un bien fou, se dire qu’aujourd’hui, le projet peut s’écouter, savoir que des copains ont mis leurs écouteurs dans le métro et ont entendu ce que j’avais à dire, c’est la plus grande joie qui soit.

Je sais, Emma, Impression de Déjà-Vu, Les bêtises, Not a Robot et Il n’y a pas d’amour heureux, appartiennent désormais aux gens qui l’écoutent autant qu’à nous.

Merci à Laurent bien sur, d’avoir cru en mes mots pour en avoir créé un écrin sur mesure.

Merci à Hélène d’avoir co-écrit avec moi deux chansons de cet E.P.

Merci à Madows pour super logo.

Bien sur, aujourd’hui nous avons très envie ( et moi très peur ) de passer à du Live, on va commencer les répéts, et un nouveau clip devrait voir le bout de son nez dans les mois qui arrivent, j’en parlerais plus tard.

Merci aussi aux hommes qui m’ont déçus, à mes rencontres Adopte un Mec, aux rencards foireux dont on rit les lendemains, aux promesses qu’on ne tient pas, aux pervers(es) narcissiques qui m’ont touchés en plein coeur, merci aussi aux hommes que j’ai aimé toucher, embrasser, puis dont je n’ai plus aimé l’odeur, sans vous je n’aurais rien eu à raconter. 

 

23h23 a 3 pochettes selon les plateformes où vous irez l’écouter:

Itunes : http://tinyurl.com/itunesBP
Spotify : http://tinyurl.com/spotifyBP
Deezer : http://tinyurl.com/deezerBP
Bandcamp : https://bouchepute.bandcamp.com/
Soundcloud : https://soundcloud.com/bouchepute

 

13466136_10154237751593618_6364895051865668615_n

13413561_660325400781355_8171197700464490505_n 13330958_10154191534668618_8966065566304512352_n

Make-Up: Rika Bitton <3 avec  Enzo Clark <3 mon binôme!

Photo: Rachel Saddedine, aidé d’Alexandre Audouin, dont j’aime toujours l’odeur.

, , , , , , , , , , , , ,

Rachel Saddedine

RACHEL SADDEDINE Photographe de mode, portrait et beauté, depuis 10 ans. Je travaille en France, sur Lyon, Paris et partout où les projets me mènent. Je suis passionnée de mode éthique, de décoration, vintage, seconde main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.