Quand je chine dans mon propre dressing

Rachel et l’influence de Marie Kondo

Je ne sais pas si j’ai déjà abordé ici ma manie du tri à la Marie Kondo, mais depuis des années, et en particulier depuis 3 ans, je trie, je trie, je triiieee.

C’est ce tri énergique d’ailleurs qui a été le déclencheur du changement dans ma consommation en mode, couplé avec beaucoup de changement intérieur, sur le pourquoi je possédais des choses, et ce que ça pouvait dire de moi. Vous avez un article à ce sujet si cela vous intéresse !

Petite, j’avais déjà commencé par le fait de changer les meubles de places régulièrement… d’abord je changeais mon lit, puis le bureau… et parfois j’allais dans le salon pour faire peau neuve. J’ai souvent besoin de renouveau, mais j’aime aussi l’idée qu’on peut faire tourner certaines choses dans son environnement sans aller très loin.

J’ai préparé une vente sur Vinted de vêtement devenu trop grand, et j’en ai profité pour re-découvrir cette combinaison Asos que j’avais acheté il y a un peu plus de 2 ans, et que je n’ai jamais vraiment fermé (enfin, si mais sans respirer, ça compte pas vraiment) c’était une pièce prévue pour mon concert, et puis déçue je l’ai mise au fond d’une armoire sans me décider à la vendre.

Honnêtement, je suis plutôt partisane de : « Ca ne te va plus, vends-le et offre toi quelque chose qui te va aujourd’hui, pas dans – 10 kilos » mais ce qui m’ennuyait ici c’est que : 1/ Je suis une grande fan de combinaison 2/ la coupe de celle-ci, sa matière, je ne la croise pas très souvent j’avoue, et les combinaisons pour en trouver une à ma taille ça signifie acheter sur des e-shops car je n’en vois presque jamais sur les sites de secondes mains à ma taille! Grandes manches, taille marquée et boutonnée, jambes droites… je l’ai rangée et un peu oubliée.

Résultat des courses, hier, quand je l’ai ressortie pour diner dehors, j’ai eu l’impression de chiner dans mon propre dressing!

D’ailleurs, depuis le Covid, je ne suis pas allée une seule fois dans mes adresses habituelles qui sont pour la plupart encore fermée. J’ai trouvé quelques petites choses sur Vinted, j’en parlerais sur instagram plutôt!

La combinaison, je l’ai associée à mes chaussures Jonak, un petit sac chiné à Budapest (si je ne dis pas de bêtises) et des boucles à clips chinée en brocante!

J’espère que vous allez bien, personnellement la fatigue de ces derniers mois de travail se fait plus que sentir, j’ai vraiment hâte de faire un break au mois d’Août. Mais je reviens à la rentrée sans doute avec des articles que je dois travailler depuis des mois: J’ai prévu de vous donner mes meilleures adresses Lyonnaises pour chiner justement!

A bientôt, ici ou sur Instagram @rachelsaddedine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *