30 ANS

🌈- 30 ans -1er septembre 2019☀️
Je n’ai jamais eu de plan une fois que j’aurais atteint ce palier, type enfants-mariage-achat
En revanche j’avoue que je pensais que je serais plus sereine qu’à 20 ans: C’est raté !
Peut être d’ailleurs parce que les questions inhérente à mon âge commencent doucement à pointer le bout de leur nez. Une chose est sûre, je me connais de mieux en mieux, je me respecte de plus en plus et je suis très alignée quant à mes choix, mon mode de vie, mes valeurs et mes envies. Ces 10 dernières années j’ai appris à dire non, j’ai appris à reconnaître les relations saines, et je n’ai plus peur de la solitude. Je n’ai plus besoin de remplir mon emploi du temps comme une dingue, et je ne me justifie plus à tord et à travers. Ces 3 dernières années au sujet de l’affirmation de soi ça a été quelque chose ! Du grand, du difficile mais du beau. Des amis fidèles, un amoureux de dingue, de la place pour de nouvelles rencontres, et bien au delà des goûts communs une vraie façon commune de vivre l’amitié, la loyauté, la bienveillance, alors que j’avais peur de ne plus avoir confiance. 
Des échanges avec vous, ici, à propos de ce qui compte pour moi, et des encouragements.
 » Ce qu’on te reproche, cultive-le, c’est toi. » Jean Cocteau
Plus que jamais.

Voilà ce que j’ai posté très tôt pour parler de mes 30 ans sur mon feed Instagram.

Je n’aurais pas imaginé tout ce qu’il s’est passé depuis mon dernier anniversaire, j’avais d’ailleurs écrit cet article l’année dernière

J’avais vécu beaucoup de déception sur cette année précédente, et j’étais encore le cul entre deux chaises au sujet de pas mal de choses. Depuis, j’ai solidifié mes amitiés, et j’ai rencontré beaucoup de gens à Lyon dont 2 personnes me sont devenus très proche. Aujourd’hui en ouvrant la porte pour les recevoir pour un petit Brunch à la maison, j’ai eu la surprise de découvrir Gaelle avec Virginie et Bigisbeautiful. Voilà comment je définis l’amitié: prendre un train à 6h du matin pour me faire la surprise de venir pour à peine quelques heures… J’ai été si touchée. Je crois que je me rappellerai cet anniversaire comme celui où je me suis sentie tout à fait à ma place, si bien entourée, et avec beaucoup de bienveillance.

J’avais peur en quittant Paris, de ce premier anniversaire à des centaines de kilomètres de mes amies de longue dates. J’ai hésité à organiser quelque chose, ou bien à monter sur Paris pour faire quelque chose là-bas et puis je me suis écoutée, j’avais envie d’un petit truc sans chichi, bien manger et rigoler avec des copains et c’est tout.

J’ai tendance à être controlfreak alors je n’organise plus d’événements compliqué pour mes anniversaires, je préfère marquer le coup en toute simplicité et trouver des occasions de trinquer durant tout ce mois de Septembre. Ce qui fait la qualité d’une amitié c’est de continuer à s’aimer et être présent malgré la distance, car aujourd’hui entre Facebook, Instagram et Whats’app il faut vraiment avoir envie de se rater ! Les actions comptent beaucoup plus que les mots et les discours philosophiques, juste être à l’écoute de l’autre, de ses envies, ça suffit largement!

La semaine dernière ma meilleure amie passait le week-end à Lyon, la semaine prochaine je serais à Montpellier, j’ai fait mon petit brunch, pour l’anecdote ça fait des années que j’ai envie de faire des brunchs d’anniversaire, et que je fais des « soirées » pour faire plaisir à des gens qui ne sont plus dans ma vie depuis: parce que « c’est nul les brunchs c’est mieux les soirées » je me rappelle de cette réflexion qui m’avait choquée il y a 4 ans… C’est quand même idiot de s’inquiéter davantage des autres que de soi le jour où on fête sa naissance non?

Alors voilà mon entrée dans le club des trentenaires: entourée de personne chouette, bienveillante, et dans une ville dans laquelle je me sens tellement mieux!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *