Bavardage!,Mes Looks

29 ans. Pré-trentenaire.

Dernière année dans la vingtaine, avec pourtant l’impression de fêter mes 35 ans dans ma tête.

Étant née le 1er Septembre, j’ai toujours un peu l’impression que c’est mon 1er Janvier à moi, et que je remets les compteurs à zéro. J’aime faire des bilans à cette période, prendre des résolutions, souvent-ne-pas-les-tenir, et me dire que je fais de toutes façons de mon mieux.

Le mois d’Aout qui précède cette période est souvent propice aux remises en questions, à la reflexion, et aussi à une vie plus lente et plus cool qui précède le rush de la rentrée.

L’année dernière, à la même période, je décidais qu’il était temps que je prenne soin de moi. Je souffrais de tellement de maux différents que je ne savais même plus par où commencer.  L’année a donc été clairement régie par cette décision: comprendre mes douleurs physique, et faire le nécessaire pour qu’elles disparaissent. Aujourd’hui je dirais que j’ai réussi à m’en débarrasser à 80% et c’est une sacré victoire. Je ne suis plus sous anti-douleurs en permanence, j’ai réussi à calmer l’inflammation de mon épaule avec 2 infiltrations radio-guidée, du repos, beaucoup beaucoup moins de travail aussi. Je dors mieux grace à un nouvel appareil de nuit, je fais un peu de mini-yoga presque tout les jours, et je vais pouvoir passer à une prochaine étape pour une vraie remise en forme. J’ai fait encore quelques erreurs en acceptant certains projets alors que je ne les sentais pas, mais globalement je me suis beaucoup plus écoutée, et j’ai accepté de prendre soin de moi en profondeur.

J’ai passé beaucoup de temps dans l’observation et l’introspection, mais aussi à me tenir à une autre règle importante:

Ne plus subir les gens tordus dans ma vie.

J’ai longtemps été un aimant à gens tordus. Pas spécialement d’un point de vue sentimentale, mais plutôt d’un point de vue amicale. Je pense pouvoir affirmer que les filles les plus égocentrique et calculatrice que j’ai fréquenté sont chanteuse-photographe ou artiste. J’ai beaucoup donné de mon temps et de mon énergie à des personnes qui me tournaient le dos dès que je disais que j’avais un soucis, une phase de « moins bien » car je ne pouvais plus leur dédier tout mon temps, malgré beaucoup de coups de main en amont d’ailleurs. Aujourd’hui plus personne dans mon entourage proche ne me donne ce sentiment de relation à sens unique. Je n’ai plus l’impression d’être une personne utile, et je ne ressens aucune pression à ne plus être à 100% dédiée à une relation. Je vous parlerais un jour des relations toxiques que j’ai eu dans ma vie, à commencer par ma propre mère, et le jeux de la culpabilisation.

Aujourd’hui je crois que je suis vraiment libre de ce point de vue là.

Parallèlement j’entretiens donc des relations saines, épanouissante, non-exclusive, avec des filles et des garçons vraiment chouette. Et j’ai un amoureux depuis 4 ans dans une relation basée sur la confiance, et que je considère aussi comme mon meilleur ami, qui m’a été d’un soutiens sans équivoque et à qui je peux tout dire. J’ai passé une soirée d’anniversaire en petit comité ( naître un 1er septembre n’est pas très pratique) mais franchement l’alchimie était là, et j’ai beaucoup beaucoup ri!

Alors voilà, ce n’est pas une rentrée sur les chapeaux de roue, mais une rentrée basée sur la poursuite de cet idéal de vie, continuer à parler ici de mode, de confiance en soi, mais aussi de créativité, de la vie de freelance, de musique, et de bien être, avec aussi l’envie de partager à propos de ma façon de consommer: food, déco, mode.

Il est très important de trouver l’équilibre dans sa vie, et je sais sur quoi je dois encore un peu travailler et sur qui je peux compter !

Je vous embrasse et je vous dis à très vite!

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Mélissandre L
    3 septembre 2018 at 16 h 23 min

    <3 la léoparde la plus classe.

  • Reply
    Lunie
    16 septembre 2018 at 14 h 16 min

    Trop belle °.°

  • Leave a Reply