Vénus. (c) Rachel Saddedine

“Man created God. God Created Woman. » Selfportrait project.

Vénus. (c) Rachel Saddedine
Vénus. (c) Rachel Saddedine
The Black Widow (c) Rachel SADDEDINE
The Black Widow (c) Rachel SADDEDINE
The Devil (c) Rachel SADDEDINE
The Devil (c) Rachel SADDEDINE
The Pope (c) Rachel SADDEDINE
The Pope (c) Rachel SADDEDINE
The Madonna (c) Rachel SADDEDINE
The Madonna (c) Rachel SADDEDINE

“Man created God.  God Created Woman. »

Ego-narcissistic questioning on the first « war » for occidental women : their own image.
Overexposure, hypersexualisation, competition, models of modern beauty …
Who shapes Woman: Man? Society? Herself?
How to emancipate oneself?
Series of self-portraits representing the Madonna, the Pope, Venus, The Widow, The Devil.


« L’Homme créa Dieu.  Dieu créa la femme. « 

Interrogation égo-narcissique sur la première  » guerre » des femmes occidentales : leur propre image.
La surexposition, l’hypersexualisation, la concurrence, les canons de la beauté moderne…
Qui façonne la femme: l’Homme ? La société ? Elle-même ?
Comment s’émanciper ?
Série d’autoportraits représentant la Madone, le Pape, Vénus, La Veuve, Le Diable.

 


(c) Rachel SADDEDINE
Photographer- Plus Size Model
www.rachelsaddedine.com

Special Thanks to Florian, Coline Roussel au make-up, & Minnie . Limited edition, price on request : rachelsaddedine@gmail.com

This series was exhibited at the  » Streets Hotels » ,Paris

IMG_7093

Yuna, la douce

Il y a quelques semaines, je shootais l’adorable Yuna à l’Alba Opera Hotel, à Paris.

Un shooting en toute simplicité pour la chanteuse aux (presque) 2 millions de follower sur Facebook, comme quoi la modestie est là où on ne l’attends pas! ;-)

Une personnalité vraiment positive et sereine.

(c) Rachel Saddedine pour Pose Mag- Assistant: Florian Beaudenon

IMG_7093 IMG_7073 IMG_7124 IMG_7131 IMG_7172 IMG_7170 IMG_7161 IMG_7139 IMG_7136

 

20130926_02_12

« Parfois c’est bien d’attendre » X Fréderic Champion, sacré champion du délais photographique.

Il y a quelques mois, ( ou plus exactement 10 mois!), j’ai arpenté Montmartre avec Frederic Champion, pour sa belle série « Parisienne »

Son délicat érotisme et le charme de l’argentique ont eu raison de ma fièvre ce soir là, tant je ne voulais pas déplacer (encore) la séance photo.

Laurent avait eu pitié de moi et de mon look de peroxydée en léopard et m’avait accompagné en voiture.

20130926_01_03

20130926_01_05

20130926_01_09

20130926_02_01

20130926_02_02

20130926_02_03

20130926_02_05

20130926_02_07

20130926_02_08

20130926_02_11

20130926_02_12

J’ai attendu longtemps, mais franchement parfois c’est bon d’attendre, on ne se souvient plus tellement, et on est dans le brouillard d’une onctueuse réminiscence.

Cordialement, bisou.
R.

Les Princes de Bel-Air

« Les Princes de Bel-Air » X L’Exception

Mon dernier edito sorti est une  série réalisée il y a quelques semaines pour L’Exception Magazine !

Remerciement à Bruno Fabre @Marylin Agency & Romain Tacheau@Elite Paris, Sarah Machal au make-up, à Fleur Bellanger pour le stylisme, Maeva Bessis & Ellie Michel  à la production, et enfin Florian Beaudenon pour l’assistanat.

magazine-58-617magazine-58-600 magazine-58-602 magazine-58-603 magazine-58-604 magazine-58-605 magazine-58-606 magazine-58-607 magazine-58-608 magazine-58-609 magazine-58-610 magazine-58-611 magazine-58-612 magazine-58-613 magazine-58-614 magazine-58-616

 

Quelques images backstage de cette journée!

Cordialement, bisou.

Rachel.

IMG_6771web

Ziggy Stardust, où quand je me prends pour une Rockstar

Bonjourbonjour!

Parmi mes petites passions inavouable de gonzesse, il y a celles pour les boots, et celle un peu plus avouable… pour David Bowie!

Alors quand je tombe sur une marque qui combine les deux, j’avoue, je craque totalement.

Ziggy Stardust est un personnage de David Bowie qu’il a interprété au début des années 70, sur scène et via son album  The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars

Ziggy Stardust se veut un messager humain d’une intelligence extraterrestre « cherchant à transmettre à l’humanité, qui n’a plus que cinq années à vivre, un message d’amour et de paix, mais qui finit par être détruit par ses propres excès. »

Inauguration de la catégorie lamodelamodelamode de ce blog car j’ai l’opportunité de croiser des créateurs vachement cool, et que je n’ai pas un gabarit classique, ce qui ne m’empêche pas d’aimer lamodelamodelamode.

IMG_6771webIMG_6791webIMG_6790

Je porte donc des boots Annabel Winship <3 que j’ai acheté chez L’Exception.

Un legging cool que j’ai racheté 10Euros à Anais un soir où j’ai dévalisé son armoire. ( Elle est styliste, tu peux pas test!)

Un perfecto H&M (avec dessus un badge panthère(rrrhhh) que m’a offert ma Minnie de son voyage pour le London Burlesque Festival en Mai) & une chemise (en solde ) de chez H&M

Mon bracelet Atamé, de la dernière collection de chez When I Was Seventeen, la version Golden Dust, qui est aussi une élégante paire de menotte.  (Hashtagcoquine ) ( et qui est un modèle mixte!)

Une pochette « Fuck » de chez Emoona, une marque pour laquelle j’ai travaillé et que j’aime beaucoup.

Une bague Ma Demoiselle Pierre que Ludivine m’a offerte l’an dernier pour mon anniversaire et que je ne quitte jamais.

Et puis mon Russian Red d’amour de chez Mac sur les lèvres.

(J’ai aussi une culotte et un soutif mais je ne suis pas certaine que ça ai un intéret de vous en parler. )

Ce jour là, j’avais vu ma copine (chanteuse de talent ) Lorène Aldabra, et commencé ma série « Girls in my Bed », et mangé un Carrot Cake sans Gluten qu’elle m’avait préparé avec amour <3

10410845_789702721080705_3429028884370065874_n

Et on se quitte en musique !

Cordialement, bisou.

 

 

Nathan Alliard By Rachel Saddedine

Nathan ALLIARD X Rachel SADDEDINE

J’ai rencontré Nathan un jour où je posais pour un projet (fou) de Jérôme, alors qu’il venait récupérer du matos ( et boire des verres ). Nous avons eu l’occasion de nous revoir et de nous tirer le portrait mutuellement, de rire (beaucoup!) et de chanter ( pas mal!)

Nathan Alliard est une vraie belle rencontre comme je les aime dans mon métier, quand l’appareil photo est un prétexte à de longues et chouettes discussions.

_NAT9465web _NAT9489web_NAT9474web

 

 

Et deux portraits de moi, par lui :-)

 

10465783_1464375100470731_2048200504_o
10477145_1464375557137352_173761062_n

tryptlorene1HDGLITTERweb

SERIOUS GLITTER

Vous connaissez sans doute ma passion pour les paillettes…

C’est cette obsession qui m’a fait croiser le chemin d’une sacrée boule à facette. Lorène Aldabra est une de ces femmes , petite par la taille, grande par le coeur et le talent. Contactée par le biais de Ludivine, une amie commune, nous avons commencé à parler de son projet  « The Glitter Manifesto » qui n’avait alors que des bribes de son, piano-voix, et qu’elle m’annonce « résolument electro-rock ».

Lorène me raconte son parcours artistique, ses textes chanté en première partie des concerts de Véronique Sanson, ses cours de chants, son coaching vocale pour d’autres artistes, sa traversé du désert et son réveil en sursaut provoqué par « Mad Love ».

On prend rendez-vous ensemble chez le tatoueur, alors que je graverais « Less Is More » sur ma peau, c’est « Mad Love » qui ornera son bras quelques jours plus tard, je crois que ça on ne l’oublie pas.

Lorène avance, rejoint la Norvège pour ce son Scandinavien si particulier qu’il y a là-bas, filme tout, pleure, vis, ressens chaque mot qu’elle chante. D’une maquette à une autre, le projet prends vie, les images sont prêtes, les sons sont dans la boîte, je fredonne Serious Glitter dans mon MP3, et nous sommes nombreux à la suivre dans ce « projet fou comme l’amour », qui nous emballe parce qu’elle est un chef d’orchestre exceptionnel.

En Mars, nous étions donc une tripoté d’ami et fan au premier rang au Petit Bain, et un des titres phares et d’or et déjà disponible sur Youtube ! J’ai pleuré comme une enfant, devant la concrétisation de l’énergie déployée par Lorène et sa générosité.

A la guitare vous retrouverez Ludovic Ozilou, et aux claviers Lionel K. Hubert que je vous ai présenté dans un article à propos de The Wishing Machine.

Longue vie à l’amour fou!

tryptlorene1HDGLITTERwebIMG_9619webIMG_5517webIMG_5744WEB

IMG_5868web

Le concert version instagram:




10250208_717573258293979_1215271834431092783_n

Cover LCF Magazine de Mai, avec Roukiata Ouedraogo

Il y a quelques semaines, j’ai fait la rencontre de la pétillante Roukiata Ouedraogo lors d’un shooting organisé pour le Magazine LCF, avec ma nouvelle agence, La Reforme, Johann Lucas à sa tête.

Roukiata est comédienne, pluridisciplinaire , puisqu’elle sera à l’affiche de son spectacle dont elle réalise la mise en scène ce vendredi 9 MAI au Lavoir Moderne, dans le 18ème arrondissement de Paris. ( Reserve! )

J’ai eu l’agréable surprise de voir une des images de ce shoot choisie par le magazine pour faire la Cover du numéro, et j’ai grand hâte de retrouver Roukiata sur scène vendredi!

10250208_717573258293979_1215271834431092783_n

10177323_686428994750515_3033366545871267178_n
10253972_718657948185510_8721790743663875204_n (1)

Photographe:  Rachel Saddedine@ Agence la réforme.
Mise en beauté Monica Bibalou @B4agency
Stylisme Tatiana Dumabin FashionStylist assistée de Marvin Latournald.

 

 

 

945681_390795357695939_1712123949_n

The Wishing Machine… Come to the « CRUSH TEST »!

Aujourd’hui, je vous raconte mes rencontres.

En 2008, je rencontre Sophie par les voies infaillible de l’internet mondiale, elle pose  ainsi pour moi sur le pont Alexandre III et moustachue dans les rues de Montmartre, c’est la 3 ème modèle « alternative » qui me donne ma chance avec cet appareil que je maitrise à peine, et c’est un véritable coup de foudre artistique et amicale.

Sophie est pêchue, cultivée, curieuse, drôle, sensible,  à cette époque, elle travaille au Grand Palais, chante dans un groupe de métal symphonique connu, Dark Sancturay, pose pour des artistes peintre et photographe, ses talents sont multiples, ses connaissances et inspirations lui déclenchent même l’envie de prendre l’appareil photo en main et à presque 30 ans elle reprends des études de photographie, expose, gagne des prix…

Plusieurs années plus tard, reconversion assurée pour la talentueuse Sophie qui rêve de L.A. , alors retoucheuse professionnelle, elle entreprends un nouvelle formation musicale, accompagnée du tout aussi talentueux Lionel, aka The K. et me fait l’honneur de me commander les premières images qui serviront de visuel à ce beau projet electro… The Wishing Machine !

IMG_5287HD

 

576717_390807997694675_267630146_n10573_390808061028002_1390941368_n

941965_391306980978110_1109977873_n941354_391306770978131_1834163657_n

Ce soir, au Buzz, à Belleville, ils se produiront et je serais au premier rang,  fière de voir tout ces talents se révéler et s’accomplir autours de moi.

VIENS

 

http://www.thewishingmachine.net/

CRUSH TEST – THE WISHING MACHINE from nono la mine on Vimeo.

IMG_3677hd

Little Bad (bad) Girl

Retour sur un editorial mode réalisé pour Pose Mag. Une série que je souhaitais a  » Little bad bad…girl »… Frais, mignon, un peu effronté.

LITTLE BAD GIRL.
Katharina@Angels&Demons
Make-up: MathildePasseri/ Hair:AnaisSebagh
Stylisme: CalvinNymon  / Assistant: Vincent Macher                              DA/ Photographe: (c) www.rachelsaddedine.com

PoseMag#12

 

IMG_3528hd IMG_3546hd IMG_3580hd IMG_3615hd IMG_3631hd IMG_3677hd IMG_3686hd IMG_3693hd IMG_3778hd IMG_3798hd IMG_3804hd IMG_3831hd IMG_3882hd IMG_3956hd IMG_4039hd